EXPOSITION – DEPREM PAR YAMAN

> Du Lundi 02 Mai au Lundi 09 Mai 2022

Square Saint Exupéry (Entre le Pavillon blanc et le Hall Comminges)

 

Présentation : 

La nuit du 16 au 17 aout 1999, 3h05 du matin, Izmit à 30 km d’Istanbul 7,4 sur l’échelle de Richter, la terre a tremblé 45 secondes, 50 000 morts.

Je suis vivant, le bâtiment a résisté. Sentir la terre trembler et en entendre son grondement, c’est comme goûter à la colère de Dieu. J’avais 22 ans.

Il y a 10 ans j’ai eu un petit appareil photo entre les mains. Ma première réaction a été de mettre le «timer» et de me photographier dans les airs sans savoir pourquoi. Puis j’ai continué à refaire la même opération un peu partout, toujours à l’instinct. Un an après avoir commencé mes photos, une personne me demande pourquoi je saute sur toutes mes photos, sur le coup je n’ai pas su répondre, je sentais juste que c’était un besoin que i’avais. Le jour d’après la question résonnait toujours, puis un souvenir apparaît, comme un flash, je suis dans le couloir de l’appartement la nuit du tremblement de terre, je me dis « ah si je pouvais voler, je n’aurais jamais senti la terre trembler » D’un coup tout s’éclaire tout prend un sens. Je suis un bboy ( breakdancer, danse qui se pratique essentiellement au sol). J’ai toujours eu l’amour du sol, de la terre, et de l’avoir senti trembler m’a profondément fait peur; je respecte sa puissance, alors mon premier réflexe avec cet appareil photo a été de sauter, de voler, de me figer au-dessus du sol, comme si je pouvais le surveiller. Chaque saut est un hommage a une des âmes qui s’est envolée cette nuit-là.

Alors je vole…

YAMSONITE

Samedi 07 Mai 2022 : 11h 

Visite guidée de l’exposition en la présence exceptionnelle du photographe Yamsonite.